FANDOM


Scarlet est l’ancienne reine des Ailes du Ciel. Elle est redoutable et redoutée pour sa cruauté. Scarlet est sans pitié et déteste les Dragonnets du Destin.

Apparence : Modifier

Scarlet possède des écailles oranges sombres et des immenses ailes rouges-oranges. Elle a des yeux jaunes. Elle est légèrement plus petite qu'Argil mais étonnement forte. Scarlet a une voix plus légère et plus grave que Frimaire. Elle a une rangée de petits rubis incrustés dans ses écailles entres ses deux yeux et au sommet de ses ailes. Elle porte une côte de maille d'or incrustée de rubis et d'ambre. Il est dit qu'elle était une très belle dragonne avant l'accident sur son visage. Elle a une cicatrice sur sa queue là où Tsunami a empalée la griffe de charognard.

Caractère : Modifier

Scarlet est décrite comme violente et hystérique. Elle n'a pas peur des conflits, ce qu'elle prouve avec sa brutale arène de combat. Elle est sévère, froide et maligne, qui n'abandonne pas facilement. Elle pense aussi que la peur rendra ses sujets obéissants et loyaux, elle aime la violence, le sang et le sarcasme quelques fois qu'elle considère d'ailleurs comme des distractions. Plus que tout, elle est dangereuse et cruelle.

Elle utilise souvent les autres dragons pour atteindre son objectif, comme elle la fait avec Péril. Très coquette, elle tient à son trésor comme beaucoup de dragons. Elle devient encore plus aigrie et vicieuse après le jet d’acide de Gloria qui lui ai brûlée le visage et son emprisonnement par Fournaise.

Apparitions : Modifier

La Prophétie : Modifier

Attention, risque de spoils!

La Reine Scarlet découvre Argil et Tsunami, elle essaie de les kidnapper mais Tsunami la blesse à la queue pour qu'ils puissent s’enfuirent, elle jure de se venger. Elle découvre finalement leur grotte, ordonne à ses soldats de capturer les dragonnets, tue Dune et capture Crécerelle. Elle fera des dragonnets ses prisonniers pour les faire s'affronter dans son arène.

Le premier combat qu'elle organise est le combat entre Péril et Horizon, qu'elle trouve ennuyant.

Elle s'entretient ensuite avec les dragonnets pour savoir quelle reine ils comptent choisir. Ils découvrent sans surprise qu'elle est pour la guerre mais aussi qu'elle utilise Gloria comme d'un objet décoratif.

Elle assiste au combat entre Argil et Fjord et se réjouit de l'issue, plus "intéressante" du combat. On apprend qu'elle s'est occupé de Péril comme si elle était sa fille et "l'aidait" en lui faisant manger des pierres noires.

Elle assiste ensuite au procès de Crécerelle pour trahison. Balbuzard, chargé de la défense, l'ennuie au point où elle souhaite l’exécuter en même tant que Crécerelle. Péril vient défendre Crécerelle, sa vraie mère, en faisant appel à la tradition du bouclier du champion, que Balbuzard lui a appris. Scarlet, folle de rage, tue Balbuzard mais accepte néanmoins.

Quand les prisonniers se mettent à chanter la chanson des Dragonnets du Destin, elle les enferment dans la grotte de Péril et les bloquent en enflammant des pierres noires pour ne pas qu'ils les dérangent, elle essaye de donner Sunny à Fournaise mais les autres viennent la sauver. Ils s'échappent mais sont dénoncés par Péril, qui souhaite que Argil reste.

Pour la fête de son jour d'éclosion, elle fait s'affronter Tsunami et un Aile de Mer du nom de Brankio, la dragonnette gagne. Les deux dragonnes trouvent le combat décevant et font rentrer Comète. Devant leur refus de s'affronter, elle fait rentrer quatre charognards. Tsunami en tue un, l'autre se suicide. Les deux femelles charognardes se battent férocement mais une armée d'Aile de Nuit interrompt le combat, voulant récupérer Comète. Scarlet refuse, furieuse, mais les Ailes de Nuit tuent tous ses prisonniers Ailes de Glaces et emportent Comète.

Comme le veux la tradition du bouclier du champion, Péril doit affronter Argil mais les deux refusent de se battre. Gloria crache alors son venin dans le visage de Scarlet. On ignore ensuite ce qui arrive à Scarlet.

Au Cœur de la Jungle : Modifier

Elle apparaît en rêve à Gloria et tente de la persuader de la délivrer, Gloria refuse et se réveille. Elle voudra par la suite raconter son rêve à Comète.

La-Nuit-la-plus-Claire : Modifier

On apprend que l'ancienne reine est enfermée dans le bastion de Fournaise, elle sera finalement délivrée par Péril. Elle essayera de tuer Sunny.

La Montagne de Jade : Modifier

Après s'être évadée du bastion de Fournaise, la reine Scarlet fait subir un odieux chantage à une élève de la Montagne de Jade, Frimaire, la nièce de la reine Glaciale. Celle-ci doit tuer les cinq Dragonnets du Destin en échange de la libération de son frère Grésil, otage de la reine. Dans l'épilogue, elle se trouve en compagnie d'un mystérieux inconnu et tente de contacter Frimaire. Comme elle n'y arrive pas, elle entre dans un cauchemar de Péril qui lui apprend qu'aucun dragon n'est mort. Le dragon lui présente alors un parchemin très ancien.

ScarletHead

Le Piège de Glace : Modifier

Scarlet est vue dans la prologue, elle est toujours reine et décide de ce qui adviendra de Grésil, un Aile de Glace prisonnier. Elle ordonne à une mystérieuse Aile du Ciel de s'occuper de son cas, le qualifiant de "cas particulier". Plus tard, quand Frimaire communique avec elle, Lune Claire entend dire que Grésil est toujours en vie mais ignore si c'est la vérité. Comme convenu, Scarlet accepte que Winter tue la reine Gloria. Plus tard, elle se fait espionner par Winter et les autres, en train de parler à un Aile de Nuit. Elle se plaint de la perte de son visage, de son royaume et du fait que Winter ne veuille tuer personne pour elle. Elle ordonne à l'inconnu d'aller lui chercher Pyrite. Cependant, il est repoussé par les dragonnets avant que Scarlet et lui est pu revenir.

<tr align="center"></tr><tr align="center"></tr>


Notes : Modifier

  • Scarlet a régné sur les Ailes du Ciel pendant, à peu près, trente ans.
  • Scarlet a tué sa mère, ses sœurs et onze de ses filles avant que Ruby ne la défie pour le trône.
  • Tui a dit qu'elle a probablement forcé son compagnon à l'épouser, elle est d'ailleurs impliquée directement et volontairement dans sa mort.